Guide du parfait yarnbomber

Il n’existe pas de marche à suivre, faites ça au feeling!

yarnbombing, tricot, tag, fleur, rue, grille, Nantes

Dans le livre Yarn Bombing : The Art of Crochet and Knit Graffiti, il y a toutefois un guide qui peu vous aider à vous lancer.

Voici un résumé de ce que vous pourriez faire:

Avant de poser votre yarnbombing :

Vous avez un endroit en tête, plusieurs possibilités : vous pouvez y aller avec votre mètre et mesurer, si c’est un petit objet, vous pouvez mesurer avec des parties de votre corps (melle pâquerette nous a fait bien rire quand elle nous a dit qu’il lui manquait un doigt et demi pour finir son yarnbombing).

Pensez dès la conception à l’accrochage (surtout si vous n’avez pas d’endroit en tête au moment du tricotage). Prévoyez l’accrochage en fonction de la taille de votre objet et éventuellement du support. La laine ne glissera pas sur un tronc d’arbre, donc du simple fil fera l’affaire, alors que sur le poteau d’un panneau si vos mesures sont inexactes, votre œuvre peut glisser et se retrouver en boule parterre, ici, du scotch double face en plus de la couture peut sauver la mise!

Faites des échantillons si vous prenez les mesures précises, cela pourra vous éviter de mauvaises surprises et vous pourrez éventuellement les réutiliser pour un autre yarnbombing.

Pour la pose :

Ne pas oublier les choses importantes telles que : aiguilles, ciseaux, scotch double face.

Il y en a qui se « déguisent » ou qui veulent passer inaperçu ou ne pas être reconnus, pourquoi pas.

Pour ma part je dirai d’y aller comme vous êtes, mais allez y avec assurance, si vous êtes sur de vous, les gens ne seront pas étonnés ou choqués de ce que vous faites, ils s’arrêteront, poseront des questions. Au contraire si vous tremblez, suez et regardez partout, ils trouveront cela suspect. (Conseil facile à dire, pour mon premier yarnbombing, je tremblais comme une feuille et ai mis une demi journée pour que mon rythme cardiaque revienne à la normale)

Si jamais vous tombez nez à nez avec des représentants de l’ordre (bah oui, c’est du graffiti après tout, c’est pas hyper légal!) dites leur que c’est de l’art (on sait jamais, ça peut marcher non?), montrez leur que vous ne dégradez pas, que votre œuvre n’est pas pérenne, qu’avec un simple coup de ciseau ça s’enlève. D’ailleurs, vous avez des ciseaux sur vous, donc vous pouvez l’enlever tout de suite si il le faut vraiment.

Enfin, amusez-vous, c’est fait pour ça aussi! Pas besoin de se prendre la tête à faire un truc complexe, même les débutants en tricot ont le droit de yarnbomber. Broder, collez, faites ce qu’il vous passe par la tête.

Edit du 26 juillet 2012:

J’ai oublié de vous préciser de penser à votre appareil photo pour immortaliser vos oeuvres ( ça semble évident mais hier soir, quand j’ai posé le yarnbombing des tricoteuses de la rue, je l’avais oublié dans le café! Heureusement qu’on a accroché pas loin!)

Petit rappel : Pour août, posez vos yarnbombings dans votre ville ou en vacances et envoyez nous les photos, nous les publierons sur le blog des tricoteuses de la rue!

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. gegette07 dit :

    j’y penserais un jour peu être !!! hi!hi!
    bizz

  2. miloude dit :

    il faut absolument que j’essaye, ça me fait super envie !!!!!

    je te tiens au courant 😉

    bisous

    1. Super! hésites pas à participer au yarnbombing d’août des tricoteuses de la rue : chacun accroche chez soi ou en vacances et nous envoie la photo, on les regroupera sur le blog après!

  3. Sophie dit :

    Cool ! le yarn bombing pr les nuls ! j’adore !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s